17/12/2008

J17

cachingthumb.jpg

 

 

Plus de 60 % des couples ayant un enfant handicapé divorcent. C’est un fait. C’est vrai, d’autant plus vrai si ce handicap s’appelle autisme. L’autisme touche le noyau familial presque dans son essence, c’est la relation qui est affectée. L’enfant autiste chamboule le sens de la relation dans une famille. Normal il en est déficitaire.

 

 

 

Beaucoup d’hommes quittent le foyer. C’en est trop pour eux. A ma connaissance, ce ne sont que les hommes qui sont partis, mais si quelqu’un connaît le cas contraire, une maman abandonnant à son sort son propre enfant et son conjoint, il suffit de me le signaler. Je ne suis pas sexiste, je n’aime que les faits.

 

 

 

Je ne porte aucun jugement sur le fait que ces messieurs souvent quittent le foyer problématique, problématique à leurs yeux. Sans doute parce que je n’ai jamais aimé perdre de temps.

 

 

 

Il ne faudrait pas, jamais se déchirer pour une différence, il faudrait être capable, si l’on s’aime vraiment, de l’accepter, l’intégrer et se battre pour qu’aux yeux du plus grand nombre cette différence soit visible. J’aime la transparence. Personnellement , je n’ai pas honte de mon enfant. Mon enfant, mes enfants sont ma force.

Souvent pour les papas c’est un peu différent. Je ne parle ici que des 60% relevé une fois dans une étude. Bravo au 40% restants. Le mot clé encore une fois est sans doute ici, l’amour.

 

 

 

Ah l’amour, vaste sujet. Qui aime qui et comment aujourd’hui dans un monde où la relation se fait et se défait sur un simple clic ? Clic clac, trois petits tours et puis s’en vont. C’est presque amusant. C’est un non-sens et les non-sens sont toujours amusants.

 

 

 

DSC01935.jpgÇa me rappelle une pensée d’une personne autiste que je lisais une fois dans un témoignage. Cette personne disait : « pourquoi dois-je l’aimer aujourd’hui, elle n’est pas habillée de la même manière qu’hier ? » Logique.

 

 

 

 

Oui, ça doit être ça. Les mamans d’enfants autistes doivent avoir une garde robe trop fournie, ces messieurs ne s’y retrouvent plus. Logique. Ainsi font, font, font…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce qu’une personne autiste nous demanderait ?

 

 

 

  1. Tu ne dois pas changer complètement ta vie parce que tu vis avec une personne autiste. Ça ne sert à rien que tu sois mal, que tu t’enfermes ou que tu aies une dépression. J’ai besoin de stabilité et de bien être émotionnel autour de moi pour être mieux. Pense que ce qui se passe avec moi n’est pas la faute de ton couple (ton mari ou ta femme).

06:41 Publié dans Autisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.