24/12/2008

J24 - Climacus

climacus.gifEn guise de vœux de Noël, un hommage à mon Professeur de chant qui, je me le rappelle encore, me di sait qu’il suffisait d’un souffle pour aimer et les neumes aimaient être aimés. Il avait le sens de la formule, mon cher Maître, n’est-ce-pas ?

 

Je lui présente mes respects et à  travers lui à tous les enfants d’Israël, cette si belle terre, terre de son exil permanent.

 

Que Noël soit aussi magnifique pour vous tous, car au-delà des clivages quels qu’ils soient, nous sommes tous ici au fond pour di re ce qui donne aussi un peu du sens à notre vie.

 

07:35 Publié dans Autisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.