27/01/2009

Les parents de la bande d'autistes répond...

Cher Monsieur le conseiller national socialiste neuchâtelois Didier Berberat,

En réponse à vos propos dans la Tribune: http://www.tdg.ch/actu/economie/ubs-verserait-2-milliards..., voici quelques considérations et un rappel.

Comme nous avons  déjà eu loisir de vous le signifier, il y a quelques mois, par le biais de l'association autisme suisse romande dont je suis également membre du Comité, il faudrait désormais essayer de comprendre le sens des mots.

Comme notre lettre est restée -apparemment -lettre morte, je vous conseille dès lors, très courtoisement, de faire l'acquisition d'un dictionnaire de langue française.

Comme je l'indique à mes élèves (très jeunes): "ouvrez à la bonne page !" Un dictionnaire est organisé par ordre alphabétique et la première lettre de l'alphabet est le A: A comme avion, ami, auguste et aussi autiste.

Une fois cette première étape franchie, veuillez précisément vous arrêter sur le mot "autiste" et en lire la définition. Merci.

Maintenant, essayez de bien la comprendre, d'en saisir la portée, et de l'utiliser à l'avenir à bon escient. Vous savez, Monsieur le conseiller national socialiste neuchâtelois Didier Berberat, les mots ont un sens autant que les maux.

Veuillez recevoir mes salutations distinguées,

Marie-Jeanne Accietto

www.autisme-ge.ch

 

10:45 Publié dans Autisme - Romandie - Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Je confime c'est vraiment des autistes! Les managers de l'UBS vivent bien dans un autre monde. J'ai beau essayer de les comprendre, mais j'arrive pas! ;-)

Écrit par : Riro | 27/01/2009

Cher Monsieur Riro, Comment vous dire ? Je souhaite du fond du coeur à vous et à votre famille de ne pas être un jour réellement confronté à l'autisme. Croyez-moi cela ne prête pas à rir--o. Si, par contre, vous manquez de vocabulaire pour qualifier les agissements de ces messieurs les managers de l'UBS, je peux facilement vous conseiller -en plus du dictionnaire de la langue française- d'acquérir également un dictionnaire des synonymes. Il y a sûrement un autre vocable que celui de "autiste" que vous pourrez employer pour exprimer le fond de votre pensée, sans pour cela heurter la sensibilité de plus de 2000 familles dans le seul canton de Genève. Merci pour elles. Pour en savoir un peu plus sur notre quotidien, vous êtes le bienvenu au sein de notre association: www.autisme-ge.ch

Écrit par : Marie-Jeanne | 27/01/2009

Chère Madame Marie-Jeanne Accietto
Pour vôtre information, voici ma corespondance avec D. Berberat

-----Message d'origine-----
De : carlen
Envoyé : lundi, 26. janvier 2009 14:54
À : d.berberat
Objet :

Ref: www.tdg.ch/actu/economie/ubs-verserait-2-milliards-bonus-employes-2009-01-25
«Bande d'autistes!»
Une véritable bande d'autistes!
Mr Didier Berberat, je suis triste et choqué qu´une personne représentant les citoyens se permette de telles comparaison.
Qu´est ce que les autistes ont à voir avec la Finma, les banquiers ou les politiciens ?, il y a beaucoup d´autres qualificatifs et non des moindres que vous pouvez utiliser et si vous êtes à cours d´idée, je vous dirais, moi un humble citoyen de quel « bandes de .... » vous êtes en train de parler.
Apprenez à connaître les autistes et ils vont sûrement vous aider à réapprendre les valeurs que vous avez tous oublier.
Sans oublier de vous dire que vous avez insulté tous les autistes, leurs parents et amis.

« Pourquoi attendre d´être devant un handicapé pour dire qu´il est différent alors que nous somme tous différent.(Daniel Tammet - autiste-savant )»


----- Mensaje reenviado ----
De: Berberat
Para: Carlen
Enviado: lunes, 26 de enero, 2009 16:10:14

Monsieur,

J'ai bien reçu votre courriel qui a retenu toute mon attention.

Je vous signale, en préambule, que je n'ai, en aucune façon, voulu porter atteinte aux personnes autistes qui souffrent effectivement d'une maladie qui fait souffrir également leur entourage. Ayant, moi-même, la responsabilité des crèches et de l'instruction publique, je mesure le drame vécu par ces personnes et leurs familles puisque nous avons également, malheureusement, des personnes souffrants de cette maladie dans notre Ville.
Je regrette donc de vous avoir choqué par ce terme un peu dur et, à votre sens, inadéquat.

Je vous signale, toutefois, que si le mot d'autisme et d'autiste est utilisé dans leur premier sens psychiatrique, ce terme, dans le language courant, est également utilisé pour qualifier une personne qui ne veut pas écouter, qui est sûre que le monde tourne autour d'elle et qu'elle détient la vérité. Le Robert l'atteste, puisqu'à côté de la définition psychiatrique, il existe une définition littéraire, qui indique que l'autisme est une forte tendance à l'introversion et à l'égocentrisme qualificatifs qui conviennent très bien à l'UBS et à la FINMA.

En vous signalant que je regrette encore de vous avoir choqué, je vous prie de croire, Monsieur, à l'assurance de ma parfaite considération.

- Ma réponse le 26-01-3009 ``a 17h05

Monsieur,

Juste une question:
"une personne qui ne veut pas écouter, qui est sûre que le monde tourne autour d'elle et qu'elle détient la vérité et forte tendance à l'introversion et à l'égocentrisme"
Cette description peut convenir à beaucoup de gens inclus politiciens est ce que vous pensez toujours que le terme autiste est approprié?

Salutations

- À ce jour, je n´ai pas eu de réponse à ce dernier message.
J. Carlen

Écrit par : j carlen | 30/01/2009

Les commentaires sont fermés.