05/03/2009

Le packing, pratiqué en Romandie?

Le packing est considéré comme une pratique dangeureuse...on parle de maltraitance...qui contrôle la pratique de ce genre de méthode dans les institutions publiques romandes? Cela est-il fait à l'insu des parents?

La pratique du packing est très controversée, sur les plans théorique, scientifique, clinique, éthique, réglementaire et pratique.


Principalement, cette technique fait appel à des concepts psychanalytiques: l'origine de l'autisme est considérée, dans les endroits où elle est pratiquée, comme "psychogénique": l'autisme y est appelé "trouble dysharmonique évolutif" en référence  à une altération précoce de la relation mère / enfant.

Même si l'Organisation mondiale de la santé donne comme définition: Autisme, trouble du développement neurologique depuis...1992.


Même si le Conseil Consultatif National d'Ethique à écarté les dépressions de la mère dans le cadre de l'origine des autismes en 1996.


Même si la France à déjà été condamnée pour ces pratiques par le Conseil de l'Europe, à l'initiative d'une saisie de l'Association Autisme France en 1998.

Même si au Canada et aux Etats-Unis, les études génétiques (cohortes de trois à quatre mille familles à chaque fois)ont démontré l'origine génétique dans 85% des cas, avec dans les 15% restant, d'autres maladies ou syndrômes associés en 2006. (il ya une étude en cours en France par Sesame Autisme hébergée par le Généthon)


Vous trouverez des adeptes de cette pratique en France et en Suisse Romande...


Les arguments ayant attrait au "contenant de l'autiste", à sa "deuxième peau","son morcellement", "l'émergence de ses angoisses archaïques enfin contenues par l'enveloppement recréé" sont tous d'une logique parfaite. Les arguments sont psychologiquement référencés en comparaison avec le développement normal de l'enfant.

Aucune spécificité sensorielle ou neurologique n'est mentionnée car le Packing, impuissant, perdrait tout son sens....


La pratique  est dénoncée comme inadaptée, inefficace et dangereuse par toutes les associations de parents d'enfants avec autisme.

 

delion.jpg

 

Le Prof. Delion invité par le SUPEA, Lausanne en juin prochain...

 

NO COMMENT !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source de l'article (d'après): http://forum.doctissimo.fr/sante/Autisme/pensez-pratique-packing-sujet_273_1.htm

07:07 Publié dans Autisme - alors ça bouge ou pas ? | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Oh belle érudite, comme j'aimerais en parler de vive voix avec vous pour mieux comprendre tous vos propos contenu dans vos blogs. Bonne journée. Sir henry

Écrit par : Henry Rappaz | 05/03/2009

Cher Sir Henry, Il y a quelques temps déjà, si ma mémoire ne défaille, je jetais une pièce dans la Fontaine de Trevi, de célèbre réputation, comme vous le savez, pour exaucer les vœux de toutes et celles et ceux qui animé d'un rêve imagine possible tôt ou tard sa réalisation.

J'avais un rêve, j'ai donc, dos à ladite fontaine, comme il est de coutume et de rigueur, jeter ma pièce. Ma hargne pour la jeter, dommage que vous n'en eussiez point été témoin, n'avait d'égal que la force de mon rêve. Elle était grande ma hargne. Sans doute parce que mon rêve était, est encore grand.

Ce n'est pas moi qui suis belle, mais je vous remercie pour ce compliment très flatteur, ni ma culture, non rien de tout cela, c'est mon rêve qui est beau.

En voici un extrait pour votre gouverne. Croyez-moi, même sans me rencontrer, il est à votre portée, parce que pour le saisir il suffit d'avoir un cœur qui sache lire. En avez-vous un ?


"Et si on formulait un rêve, mon fils, que l’autisme soit autant « compris » que tous ces autres handicaps reconnus aujourd’hui socialement et pour lesquels on ne se pose plus la question de savoir quelle prise en charge assurer, mais qu’on l’assure tout simplement. Avec amour, ta maman."


Bien à vous, Mj

Écrit par : Marie-Jeanne | 05/03/2009

Je reconnais mot pour mot le corps de l'article que j'ai rédigé précédemment sur un forum: doctissimo.


Comment contacter le responsable de la publication ?

Écrit par : BOUSQUET | 14/07/2009

@ Bousquet Cher Monsieur, Je vous remercie de m'interpeller à ce sujet et vous prie de m'excuser de ne pas avoir mis la référence. Erreur corrigée dans l'article en question. J'ai sans doute été, à l'époque, prise par le temps parce qu'en général je cite toujours mes sources ! Encore mille excuses ! Cordialement, Mj

Écrit par : Marie-Jeanne | 14/07/2009

Chère Madame,

j'accepte vos excuses.

Voici en lien ci dessous mon intervention sur le forum, qui dans son intégralité, revêt un autre sens.

Bien que j'assume pleinement ce que j'ai écrit en 2007,j'en précise le cadre: il s'agissait d'une simple intervention au cours d'une discussion sur un forum, et non d'un article de presse, ou d'un article scientifique.


http://forum.doctissimo.fr/sante/Autisme/pensez-pratique-packing-sujet_273_1.htm#t2995

Il est possible de trouver des informations actualisées sur le Packing auprés des associations telles que "Léa Pour Samy", ou "Autisme France".

J'ai été interrogé en tant que parent et infirmier pour le journal "The Lancet" par Laura Spinney dans un article sur la packing.
Cependant l'agencement de mes réponses avec les commentaires de la journaliste laisse penser à des corrélations entre "la machine à appuyer de Temple Grandin", une préférence pour la fermeté de certains contacts physiques de mon fils autiste dans la toute petite enfance, qui viendraient "illustrer" en filigramme le bien fondé du packing que je ne partage pas.

En effet, comparer des enfants dénudés exposés à plusieurs adultes de façon répétées, pour être emballés dans des linges mouillés et froids pour des temps et des fréquences sur lesquels ils n'ont aucune prise, relève de l'éllucubration quand on sait que Temple Grandin, adulte scientifique, autonome, ateinte d'autisme, a conçu une machine avec des coussinets pour appuyer sur certaines parties localisées de son corps, sans présence d'un tiers, avec une force et une durée qu'elle choisisait.

Je m'en explique directement chez les personnes concernées sur les forums de "ASPERGER AIDE" et "SATEDI".
En effet, les personnes atteintes d'autisme qui gèrent ces forum ne sont pas mentionnées par le professuer Delion dans son "Appel des Appels".
Le Professeur Delion, éminent défenseur du Packing, adresse uniquement sa " Lettre ouverte aux parents et aux professionels pour la défense du Packing et des soins psychiques".

J'ai posé certaines réserves concernant cette pratique sur le site encyclopédique Wikipédia: taper "packing" dans le moteur de recherche de wikipédia puis cliquer sur "discussion".
Je signe "vérif O.B"

cordialement,

O.Bousquet

Écrit par : O.BOUSQUET | 14/07/2009

Chère Madame,
j'accepte vos excuses.
Voici en lien ci dessous mon intervention sur le forum, qui dans son intégralité, revêt un autre sens.
http://forum.doctissimo.fr/sante/Autisme/pensez-pratique-packing-sujet_273_1.htm#t2995


Bien que j'assume pleinement ce que j'ai écrit en 2007,j'en précise le cadre: il s'agissait d'une simple intervention au cours d'une discussion sur un forum, et non d'un article de presse, ou d'un article scientifique.

Il est possible de trouver des informations actualisées sur le Packing auprès des associations telles que "Léa Pour Samy", ou "Autisme France".J'ai été interrogé en tant que parent et infirmier pour le journal "The Lancet" par Laura Spinney dans un article sur la packing.

Cependant l'agencement de mes réponses avec les commentaires de la journaliste laisse penser à des corrélations entre "la machine à appuyer de Temple Grandin", une préférence pour la fermeté de certains contacts physiques de mon fils autiste dans la toute petite enfance, qui viendraient "illustrer" en filigramme le bien fondé du packing que je ne partage pas.

En effet, comparer des enfants dénudés exposés à plusieurs adultes de façon répétées, pour être emballés dans des linges mouillés et froids pour des temps et des fréquences sur lesquels ils n'ont aucune prise, relève de l'éllucubration quand on sait que Temple Grandin, adulte scientifique, autonome, ateinte d'autisme, a conçu une machine avec des coussinets pour appuyer sur certaines parties localisées de son corps, sans présence d'un tiers, avec une force et une durée qu'elle choisisait.

Je m'en explique directement chez les personnes concernées sur les forums de "ASPERGER AIDE" et "SATEDI".En effet, les personnes atteintes d'autisme qui gèrent ces forum ne sont pas mentionnées par le professuer Delion dans son "Appel des Appels".

Le Professeur Delion, éminent défenseur du Packing, adresse uniquement sa " Lettre ouverte aux parents et aux professionels pour la défense du Packing et des soins psychiques".J'ai posé certaines réserves concernant cette pratique sur le site encyclopédique Wikipédia: taper "packing" dans le moteur de recherche de wikipédia puis cliquer sur "discussion".
Je signe "vérif O.B"cordialement,O.Bousquet

Écrit par : BOUSQUET | 14/07/2009

Bonjour. Merci pour vos liens. Voici la position de Mme Bernadette Rogé par rapport au packing (publié sur le site d'asr):

"Le packing consiste à envelopper l'enfant étroitement dans des draps humides qui ont été placés au réfrigérateur pendant au moins une heure. Lorsque l'enfant est ainsi serré dans les linges humides, le thérapeute s'adresse à lui et commente la situation. Habituellement, ce traitement est répété plusieurs fois dans la semaine. Cela dépend des résultats et de la sévérité des troubles de l'enfant. Ce traitement peut continuer pendant des mois et même pendant des années.La personne qui défend actuellement la pratique du packing en France et le professeur Pierre Delion, chef du service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent au CHU de Lille. Il avance que dans l'autisme le vécu corporel est fragmenté. Cette pratique viserait à renforcer la conscience des limites du corps chez l'enfant. Cette « thérapie » serait particulièrement recommandée pour les enfants sévèrement autistes qui s'auto-mutilent. (Il recommande la même technique pour les enfants psychotiques et pour les enfants présentant une anorexie).Le professeur Delion affirme qu'avec cette technique, les automutilations disparaissent le plus souvent.

Cette pratique s'appuie essentiellement sur des conceptions psychanalytiques qui se sont avérées erronée dans l'autisme.

Il faut rappeler qu'en 1996, le comité national d'éthique a publié un rapport déclarant qu'il n'y avait aucune preuve scientifique en faveur du modèle psychanalytique de l'autisme et aucune preuve de l'efficacité des thérapies reposant sur ce modèle.

David Cohen, chef du service de psychiatrie de l'enfant à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris pense que le packing peut représenter une thérapie accessoire et qu'il n'est nul besoin de faire appel aux conceptions psychanalytiques pour rendre compte des améliorations qu'il a constatées chez les enfants qui en ont bénéficié. Il déclare que le packing devrait être considéré comme une forme de médiation corporelle telle que les massages qui apportent une relaxation à l'enfant durant la psychothérapie. Dans son service, le packing est utilisé en même temps que l'éducation spécialisée et la médication pour certains autistes atteints sévèrement. Il admet cependant qu'en utilisant cette méthode en même temps que d'autres traitements, il est impossible d'affirmer que les améliorations observées sont dues au packing.

En juin 2007, le professeur Delion a entrepris un essai thérapeutiques à Lille pour essayer de valider les effets du packing. L'essai porte sur 120 enfants répartis en plusieurs groupes qui seront comparés : un groupe enveloppé dans des draps secs et un autre enveloppé dans des draps mouillés froids. Des mesures cliniques et électrophysiologiques sont prévues. Le Professeur Delion pense pouvoir identifier les mécanismes neurophysiologiques sous tendant cette méthode.

Le packing est utilisé dans certains services de psychiatrie et hôpitaux de jour.
Le problème se situe à plusieurs niveaux :
Au niveau scientifique, aucun modèle cohérent ne justifie cette pratique. Des effets apaisants sont avancés mais ils suivent une période de détresse intense pour l'enfant qui subit à la fois la contention et l'application des linges froids. L'hypothèse la plus vraisemblable est que la détente observée vient du fait de l'arrêt de la sensation de froid puisque le choc thermique entraîne une élévation de la température. Il n'a pas été prouvé non plus que le simple enveloppement dans une couverture ne pourrait pas avoir le même effet apaisant. On sait que certains enfants avec autisme sont profondément perturbés sur le plan sensoriel et qu'ils recherchent le contact intense (être serré). De nombreux parents ont découvert cette pratique et l'utilisent dans un contexte émotionnel qui est bien plus positif que dans le cadre du packing.
Au niveau éthique, il semble difficile d'appliquer ainsi une méthode qui n'est pas validée, ne repose sur aucune connaissance scientifique de l'autisme et qui comporte une dimension aversive qui est imposée à une personne vulnérable incapable de s'exprimer.

Les principales associations de parents se sont récemment insurgées contre cette pratique. Elles ont trouvé l'appui unanime de la communauté scientifique au niveau international."

Voilà! Cordialement, Mj

Écrit par : Marie-Jeanne | 16/07/2009

Les commentaires sont fermés.