28/04/2009

ça y est les psychiatres sont des victimes maintenant, il ne manquait plus que cela au tableau!!!!!

Je propose au Professeur Delion de regarder la vidéo ci-dessous.... vidéo qui défend le packing alors que les associations parentales la dénoncent comme inadapté pour leurs enfants. Et dans tous les cas, les parents demandent  UN PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE !!!!!!!!!

Il déclare que l'enfant garde ses sous-vêtements pendant la séance? Vraiment??? Faudrait peut-être être au courant de ce qui se passe VRAIMENT dans leur propres hôpitaux de jour, image à l'appui... (voir vidéo).

Il déclare que les enfants se soumettent à cet exercice très VOLONTAIREMENT, beh voyons.... y'a qu'à voir...dès que le enfants n'ont plus 4 ans (âge où il est quand même  difficile de s'opposer tout seul à l'autorité d'un adulte) pas très enthousiastes de s'y rendre sur la table froide les plus grands qui -eux- ont l'âge de la raison....

Et tout cela enveloppé dans de jolis mots... allez on peut dire maux ici !

Et en plus on se fait traiter, nous parents, de calomniateurs. Le comble!!!!!!! Ah la toute puissance des psychiatres est mise à mal.... que les temps sont durs lorsque la vérité scientifique avance.... Ils s'érigent en victime demandant la justice y compris médiatique alors que pendant 40 ans les parents ont été muselés.... oui, évidemment, lorsque la science avance....

 

Déclaration (extrait) du prof. Delion:

"C’est ainsi que certains enfants présentant des symptômes très préoccupants tels que les très graves automutilations, une violence mettant en péril la vie familiale, la poursuite de leurs soins et de leur intégration scolaire et finalement leur développement, peuvent recevoir des soins spécifiques tels que le packing ou enveloppements humides, ou une approche avec la pataugeoire, ou tout autre média qui peut faciliter l’instauration du lien avec l’enfant atteint de TED, et qui constituent autant de moyens utilisés par les équipes soignantes et souvent éducatives pour rentrer en contact avec ces enfants. Dans le grand ensemble de ces approches, le packing est une technique de soin qui appartient au groupe des techniques d’enveloppement requises pour rassembler le corps d’un enfant qui manque de contenance du fait de sa pathologie. Elle consiste à envelopper doucement un enfant qui garde ses sous vêtements, dans des serviettes trempées dans l’eau à la température du robinet (autour de dix degrés) jusqu’au cou, puis dans un drap sec, puis dans un tissu imperméable qui permettra un réchauffement rapide et dans deux couvertures chaudes. L’enveloppement dure environ une minute et en quelques minutes (deux à cinq), le corps de l’enfant se réchauffe soudainement produisant chez lui une détente musculaire importante, le surgissement de sourires et éventuellement de sons (et de paroles quand il a accès au langage) et d’échanges par le regard. La séance dure entre quarante cinq et soixante minutes et se termine par le « désenveloppement » de l’enfant, son rhabillage et le partage d’une collation avec les soignants qui sont restés avec lui pendant la séance. En fonction de la pathologie de l’enfant, l’équipe peut lui prodiguer plusieurs séances par semaine quand l’effectif des soignants le permet. Ces traitements peuvent durer plusieurs semaines ou mois en fonction de l’évolution clinique.
Dans tous les cas, les parents donnent leur accord à cette prise en charge pour laquelle ils sont informés loyalement des effets attendus."

 

Vidéo des "amis" du prof. Delin qui dément les propres propos dudit Professeur:

11:07 Publié dans Autisme - alors ça bouge ou pas ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.