16/05/2009

Comment aider un enfant Asperger dans l’organisation de son travail ?

Il ne comprend pas toujours ce que l’on attend de lui surtout si on utilise des sous- entendus, des expressions toutes faites, des consignes implicites.

Il a besoin de consignes explicites et simples, écrites ou démontrées visuellement (schémas, exemples …).

Il faudra régulièrement vérifier si l’enfant a bien compris la consigne en allant le voir car souvent il ne demandera pas d’aide ne réalisant pas qu’il en a besoin.

L’enfant Asperger est facilement troublé par le changement :

  • Il ne supporte pas les changements de programme inattendus
  • Il est hyper anxieux lorsqu’il ne peut prédire ce qui l’attend.

 

Il doit évoluer dans un environnement stable et prévisible :
  • Il a besoin d'un emploi du temps à la semaine visuel, donc écrit, auquel il pourra se référer tout au long de la journée.
  • La durée du travail ou des jeux doit être concrète, claire et précise (montre, minuterie) : bien préciser le temps dont il dispose pour effectuer une tâche.
  • Les changements doivent être préparés et expliqués de façon visuelle et mis dans son agenda suffisamment à l'avance.

 

 

Il a des difficultés de concentration :

  • Il est souvent hypersensible aux bruits ; par exemple le bruit d’un stylo qui tombe va l’empêcher de continuer à écouter l’enseignant.
  • Il a des difficultés à soutenir son attention.
  • Il gagnera à être assis, en classe, dans les premiers rangs.

P797066D631259G_apx_470__w_ouestfrance_.jpgIl faudra identifier les circonstances qui entraînent une rupture d’attention (bruit précis,mouvement, la vue de quelque chose, le moment de la journée…) et l’éloigner des sollicitations visuelles (fenêtre, couloir).

L’enseignant pourra convenir d’un signe défini auparavant pour lui indiquer de reprendre son travail quand il est distrait.

La lenteur est très fréquente dans le travail scolaire et on peut constater : un graphisme difficile,des difficultés d'organisation dans l’espace et le temps, et des difficultés de coordination qui peuvent aggraver la lenteur.

Il a besoin de plus de temps que ses pairs pour réaliser un travail ou un contrôle : il passe plus de temps pour comprendre les consignes, pour s’organiser, planifier son travail, résoudre les problèmes et exprimer ses idées. Il faudra parfois laisser l’enfant terminer son travail pendant les pauses.

 

La scolarisation d'un enfant Asperger (mais aussi évoluant dans un TED) est tout à fait possible. Il faut juste apprendre les moyens pédagogiques adéquats. Aujourd'hui beaucoup d'Aspergers qui s'ignorent font ce travail tout seul, au prix d'énormes sacrifices personnels, d'autres -malheureusement- n'ayant pas trouvé les ressources intérieures nécessaires se retrouvent A TORT dans un circuit institutionnel spécialisé...combien d'Aspergers dans nos hôpitaux de jour ?

L'Etat doit se poser cette question... il est inacceptable de laisser dans un circuit spécialisé des enfants qui peuvent, avec les justes moyens pédagogiques , suivre une scolarité tout à fait "normale"! La responsabiltié est grande: souvent ces enfants, dans un circuit inadapté, augmentent leur handicap de base. IL FAUT LE DIRE !!!!!!  C'est tout de même le comble, non ?

Vous comprenez peut-être la "rebellion" de certains parents démunis face à l'Etat? Que faire s'il n'y a pas de gens formés pour accompagner ces enfants en classe? Que faire?

06:53 Publié dans Autisme - traitements et interventions | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.