12/06/2009

Mon fils un jour m’a dit, « tes lèvres parlent ».

 

 

J’ai trouvé l’expression poétique. Elle n’avait toutefois pour lui de poétique que le concret qu’elle exprimait. Oui, c’est vrai les lèvres parlent.

 

J’ai essayé de mettre des mots sur sa pensée :

 

Pour comprendre il faudrait savoir qui je suis, et je ne sais de moi que ce lien fragile qui unit des points que j’ai encore du mal à cerner. Je ne sais dire « je » et de moi je dis « tu » sans rien meurtrir, ni anéantir. Ce « tu » me contiens, parce que de moi je ne comprends que ce que je lis, comme on lit une image, sur tes lèvres qui remuent. Je ne regarde qu’elles, tes yeux me font mal. Tes yeux ne parlent pas. Ils regardent.

 

Tes lèvres parlent. Et de moi elles disent « tu ». Alors de moi, je dis tu.

 

 

Il n’est pas vrai que la pensée logique est froide, elle révèle l’évidence et la dénonce : « tes lèvres parlent ».  Elle dit les choses, les mots pour ce qu’ils sont. Il n’y a rien de plus vrai. Mais ce n’est pas une vérité poétique. C’est une vérité logique. Et à nos yeux, elle devient poétique, parce que nous ne maîtrisons pas ou si peu la vérité logique.

 

Lorsque je dis à mon enfant « Je te donne le feu vert pour jouer à l’ordinateur ». Il me répond : « Maman, le feu est rouge et il brûle ». C’est une vérité, logique. La nôtre est symbolique, et il y a dans le symbole, dans cette généralisation de la cognition, une perte : celle de la vraie couleur du feu et de sa vraie nature, qui est de brûler.

 

Pour le/les comprendre mon/nos enfants nous devons gagner en logique, et puisque notre cerveau fonctionne ainsi, n’ayons crainte, nous ne perdrons rien à notre registre symbolique : le feu vert peut bien brûler un peu aussi. C'est une pensée poétique.

 

 

12:35 Publié dans Autisme - mon fils | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Mme Accietto,

vous avez bien raison, le feu peut brûler de mille couleurs...

Votre billet est très beau et empreint de sentiments forts.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 12/06/2009

Bonjour,

Magnifique texte. Merci.

Écrit par : hommelibre | 12/06/2009

Les commentaires sont fermés.