05/09/2009

L'art au service de l'autisme...

Rabastens. Le musée solidaire de la cause de l'autisme

De g à dte, Mmes Gelade, Pinel et Bertrand et un animateur du Foyer Le Bouscaillou.
De g à dte, Mmes Gelade, Pinel et Bertrand et un animateur du Foyer Le Bouscaillou.
De g à dte, Mmes Gelade, Pinel et Bertrand et un animateur du Foyer Le Bouscaillou.

Le Musée du Rabastinois présente jusqu'à la fin du mois la collection Gelade, faïence et porcelaine. La ville en est propriétaire depuis 2008 suite à une proposition du maire Alain Brest, acceptée unanimement par le conseil municipal avec l'aval du conservateur Guy Ahlsell de Toulza : un don de Simone Gelade sous certaines conditions. Son père, Marcel Andrieu (1890-1986), albigeois passionné de faïences décorées et porcelaines, avait réuni cette collection au cours de sa vie. Devenu âgé, il la dédia à sa petite-fille Anne-Marie, autiste, l'une des trois enfants de Simone, en demandant qu'elle ne soit ni vendue ni dispersée.

Plus de 200 pièces

Dans les vitrines, des objets (fin XVIIè au XXè) de toute provenance : Nevers, Rouen, La Rochelle, Martres, Strasbourg, Meissen… Assiettes et plats, fontaine de table, encrier, saleron, pichets, bonbonnière, pots à fard, centre de table, pièces de Jacob Petit, dans des décors polychromes au sujet floral, militaire ou encore mythologique : une diversité présentant un réel intérêt, tandis que des panneaux explicatifs rappellent l'origine des techniques, perse pour la faïence, chinoise pour la porcelaine.

Une donation alliant générosité et utilité

Simone Gélade a trouvé comment le vœu de son père pouvait servir Anne-Marie, âgée de 52 ans. C'est en pensant à la cause de l'autisme en général qu'elle a songé au don. En contrepartie, la ville s'engage à informer le public sur la prise en compte de ce handicap.

Le 12 juillet dernier, une conférence sur le Foyer de Villefranche d'Albigeois a empli la salle du conseil municipal. A l'idée généreuse de Mme Gelade doit donc répondre la volonté de promouvoir des actions mobilisatrices liées à la cause de l'autisme. Les discours du maire et du conservateur lors du vernissage laissaient augurer de réels efforts en ce sens. Au cours de la conférence donnée par Marie-Thérèse Bertrand, directrice du Bouscaillou à Villefranche d'Albi, l'assemblée a pu approcher la détresse des parents confrontés au manque d'accueil pour leurs enfants autistes, notamment adultes. Il y a en France 170 000 autistes (1400 dans le Tarn) ! Depuis 2005, 24 adultes sont accueillis en internat avec suivi médico éducatif individualisé. Prenant en compte les troubles du comportement et la souffrance psychique, le personnel s'attache au développement de la communication, de la socialisation à travers des activités ciblées.

Ce foyer, dont l'extension est à l'étude, est l'aboutissement du combat de parents, telle Raymonde Pinel, présidente d'Envol Tarn depuis 1991. Comme Simone Gelade, elle a au cœur l'amour et la rage maternelle capables de soulever des montagnes. Avec l'aide de nous tous… (envol-tarn@wanadoo.fr).

 

 

Source: http://www.ladepeche.fr/article/2009/09/05/666417-Rabaste...

 

07:24 Publié dans Autisme - divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.