16/01/2010

Les personnes autistes à Haïti

Un article de Cris Italia

Pensez à tout ce que vous savez à propos de l’autisme : les thérapies comportementales, le financement des interventions, bref, tout ce qui vous vient à l’esprit. Je vous laisse une seconde pour vous en faire une image.

Maintenant supprimez tout cela. Vous avez alors une idée de ce qu’est l’autisme à Haïti.

Il existait une clinique à Los Palis. Ce n’était pas grand-chose, mais c’était le seul endroit à Haïti où, une fois par semaine, les enfants pouvaient suivre une thérapie. « Elle n’est plus là », explique Marco Hillien, frère de l’évêque Simon-Pierre Saint Hillien. « Il n’y a plus rien. Pour le moment, ils essaient de retrouver la trace de tous leurs patients. »

Le fils de Monsieur Hillien a maintenant 12 ans et a reçu un diagnostic d’autisme quand il en avait 3.

M. Hillien, qui vit désormais à New York, a effectué deux voyages à Haïti cette année. « Nous avons installé une clinique à Los Palis. Ma Tâche consistait à établir des liens avec les parents. Leur faire comprendre qu’ils ne sont pas seuls et qu’il existe un moyen de communiquer avec leurs enfants. Nous avons établi un diagnostic d’autisme pour 17 enfants cette année, grâce essentiellement à un groupe de missionnaires qui ont travaillé avec des enfants à besoins particuliers du monde entier »

Les ressources étaient insuffisantes. « Il n’existe pas de protocole. Pas de système en place pour les enfants qui présentent un handicap. La plupart du temps, lorsque nous rencontrions un enfant autiste, les parents étaient convaincus qu’il était possédé et qu’il fallait l’exorciser. »
« Ces trois dernières années, nous avions fait de réels progrès. Les parents des enfants qui venaient régulièrement commençaient à comprendre ce que signifiait le comportement de leur enfant. Nous avions installé une salle de thérapie avec des jouets sensoriels qui nous avaient été donnés et nous avions traduit quelques ouvrages pour que les parents puissent comprendre les défis de leurs enfants. »

06:24 Publié dans Autisme - divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.