16/01/2010

Les personnes autistes: une pensée littérale

Tom est un enfant autiste doué , âgé de 10 ans, qui est dans une classe normale. L'institutrice ne comprend pas pourquoi on le dit "atteint d'autisme", alors qu'il apprend tout si facilement par coeur.

Tom est suivi par un orthophoniste très compétent. Un jour, Tom lui pose une question très pertinente: " Qui est "je" ?" Par où commencer...

Heureusement, l'orthophoniste comprend qu'il est indispensable de faire appel à un soutien visuel, surtout pour expliquer des concepts tellement abstraits à un enfant atteint d'autisme. Il se frappe la poitine de sa main et dit: "Regarde Tom. Chacun qui peut se frapper la poitrine peut s'appeler lui-même "je". Tom essaie immédiatement. Il trouve cela très amusant: "Tom est je".

Dans la première phase d'apprentissage vous le voyez se frapper la poitrine vigoureusement chaque fois qu'il dit, par exemple: " Tom, je rentre à la maison" (Pour plus de sécurité il rajoute le prénom). Dans la seconde phase, il se montre plus courageux, et prononce la phrase suivante: "Tom. Je rentre à la maison". Pendant cette période, il regarde intensément les autres chaque fois qu'il entend "je": serait-il capable de se frapper à nouveau la poitrine? Lors de la troisième phase, il devient encore plus courageux. Il dit simplement: "Je rentre à la maison". Et en disant cela, il tient les mains, crispées l'une contre l'autre, derrière le dos. Il doit avoir l'impression de rentrer dans le vide.

A ce moment-là. l'othophoniste rencontre l'institutrice de Tom qui lui déclare: "Qu'il soit atteint d'autisme ou pas, Tom semble souffrir d'un problème beaucoup plus sérieux. Il me paraît très précoce au niveau sexuel, et même un peu pervers.

-"Que s'es-t-il passé?

-Je ne sais pas ce qui lui arrive, mais dernièrement, il n'arrête pas de regarder ma poitrine."

 

L'orthophoniste comprend tout de suite et pose la question: "Est-ce qu'il regarde votre poitrine lorsque vous pronocez le mot "je" ?"

 

Il ne fallait pas en dire plus.

 

Source: Théo Peeters, L'autisme de la compréhension à l'intervention, Paris, Dunod, 2008, p.71.

 

 

15:31 Publié dans Autisme - une autre manière d'être | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.