28/01/2010

Saviez-vous que...

...le 26 janvier, jour de l'anniversaire de mon cadet (mais bon ça c'est anecdotique), on fête les Paula :-) ?

Bon, on est le 28...pas trop tard pour souhaiter bonne fête, non ? Et si Paula veut dire "petit" , je trouve plutôt grand l'action de l'ami blogueur Per Amann, alias Blondesen ;-)

Avec toute ma solidarité :-))

 Marie-Jeanne

---------------------------------------------

Madame Evelyne WIDMER-SCHLUMPF

Présidente du Département fédéral de justice et police

Palais fédéral ouest

CH-3003 Berne

Madame la Conseillère Fédérale,

J’ai l’honneur de vous adresser une requête, en espérant que celle-ci trouvera grâce à vos yeux.

Il s’agit du cas de Madame Paula SOUZA DOMINGOS, originaire du Brésil, née le 16.10.1976.

Comme vous le savez, cette jeune femme est intégrée depuis 10 ans à Genève. Elle parle très bien la langue. C’est une travailleuse énergique et consciencieuse, qui donne pleine satisfaction à l’ESM qui l’a employée et qui souhaite continuer à utiliser ses compétences.

Il se trouve que le Permis d’établissement lui a été refusé, malgré un préavis positif de Genève, et que normalement elle sera expulsée de Suisse au 31 mars prochain. Je connais cette jeune femme et je suis très peiné de cette décision.

C’est une personne qui s’est toujours bien intégrée et sans problème avec la police ou la justice, si l’EMS ne peut la reprendre il devra engager de toutes façons un autre étranger, vu le manque de personnel suisse dans ce domaine, sa sœur jumelle est mariée à Genève, et l’on sait que séparer de force des jumeaux crée un traumatisme; de plus elle n’a plus de famille au Brésil, sa mère allant venir en Europe après le décès du père de Paula,
elle fait montre d’un très grand dévouement et compassion envers les personnes dont elle a la charge.

Je sais que les Permis d’établissement sont attribués en petit nombre et selon des critères préférentiels. Toutefois, j’ai le sentiment qu’en le refusant à Paula SOUZA DOMINGOS on ne rend pas justice à son intégration et son affection pour la Suisse, à ce qu’elle donne pour notre pays, et on passe à côté d’une personne très compétente et respectueuse.

C’est pourquoi je me permets de vous demander avec respect de bien vouloir reconsidérer le cas de Madame SOUZA DOMINGOS. Je pense qu’une révision de la décision initiale serait un acte adapté à cette situation et serait ressentie avec soulagement par tous ceux qui, à Genève, soutiennent Paula.

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à la présente et je vous prie de recevoir, Madame la Conseillère Fédérale, mes salutations respectueuses.

Signé Per Amann

05:56 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Merci Marie-Jeanne, "nous" sommes très touchés (je me permets de parler au nom de Paula et Per)

Merci de votre soutien, et courage également dans votre combat pour une meilleure prise en charge de l'autisme.

Bien à vous

:-B

Écrit par : Pascale | 28/01/2010

Les commentaires sont fermés.