Henrik, un jeune autiste est photographié le 12 mars 2007 à son domicile à Livry-Gargan.

 

Cette recherche effectuée en Californie montre que le risque d'avoir un enfant autiste augmente de 18% à chaque fois que l'âge de la mère augmente de 5 ans: pour les femmes de 40 ans, la probabilité de donner naissance à un enfant souffrant d'autisme est ainsi 50% plus élevée que pour celles âgées de 25 à 29 ans.

Le fait que le père soit plus vieux n'est pas lié à un risque plus élevé de donner naissance à un enfant autiste, sauf si la mère a moins de 30 ans, selon cette même étude.

"Cette recherche remet en question la théorie épidémiologique de l'autisme selon laquelle l'âge du père est déterminant dans le risque d'avoir un enfant autiste", explique Janie Shelton, chercheuse en santé publique de l'Université de Californie (Ouest), principal auteur de ces travaux.

"L'étude montre que plus la mère est âgée, plus la probabilité d'avoir un enfant autiste est élevée, mais elle indique aussi que l'âge du père n'y contribue que s'il est plus âgé et si la mère a moins de 30 ans", poursuit-elle.

Par exemple, dans le groupe des femmes de moins de 25 ans ayant un enfant avec un homme de plus de 40 ans, le risque que leur enfant soit autiste est deux fois plus grand que chez celles appartenant à la même tranche d'âge et ayant un enfant avec un homme de 25 à 29 ans.

Cette recherche publiée en ligne dans la revue médicale Autism Research de février, est basée sur un large échantillon de population et est l'une des plus étendues à ce jour à quantifier séparément le risque d'autisme lié à l'âge chez la mère et le père.

Pour cette étude, les auteurs ont analysé toutes les naissances en Californie du 1er janvier 1990 au 31 décembre 1999 à partir des actes d'état civil électroniques, comportant l'âge des deux parents.

Au total, l'échantillon recense environ 4,9 millions de naissances, parmi lesquelles 12.159 cas d'autisme ont été diagnostiqués.

L'autisme est un trouble neurologique qui affecte le développement d'un enfant dans ses capacités à communiquer oralement ou de façon non verbale et restreint ses interactions sociales et ses centres d'intérêt. Les symptômes apparaissent avant l'âge de trois ans et leur origine reste inexpliquée.

Les estimations actuelles situent l'incidence de l'autisme entre un sur cent enfants dans les pays industrialisés mais à un sur 110 aux Etats-Unis, selon les auteurs de cette recherche.

 

Source: http://femmes.fr.msn.com/sante/article.aspx?cp-documentid...