20/04/2010

Changement dans l’ordonnance sur les infirmités congénitales (OIC) de l’OFAS

Ordonnance concernant les infirmités congéniales (OIC) du Département fédéral de l’intérieur

 

A l’initiative de l’organisation faîtière autismesuisse, l’AI a procédé au

reclassement de la définition des troubles autistiques dans la liste des

infirmités congénitales. A cet égard, une distinction a été pour la première

fois introduite (nouvellement 405) par rapport aux psychoses infantiles, un

diagnostic qui n’est quasiment utilisé qu’en Suisse romande. Pour la

définition des troubles autistiques, la notion de troubles du spectre

autistique (TSA), valable à l’échelle internationale, a été adoptée, soit

l’hyperonyme qui englobe essentiellement l’autisme infantile, l’autisme

atypique et le syndrome d’Asperger. Une restriction temporelle est

maintenue, à savoir que les symptômes doivent s’être manifestés avant

l’accomplissement de la cinquième année. Cette démarche garantit que

seuls les troubles autistiques avec un degré marqué de sévérité seront

reconnus par l’AI. Un point reste toutefois à clarifier, à savoir comment

justifier auprès de l’AI la présence de symptômes avant l’âge de cinq ans.

Selon l’avis de l’organisation faîtière, la nouvelle définition est plus simple à

utiliser et représente donc une amélioration pour les familles touchées.

Dr. Ronnie Gundelfinger, psychiatre, Zentrum für Kinder- und Jugendpsychiatrie, Université de Zurich

18:22 Publié dans Autisme - Romandie - Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Voilà du progrès....mais pour ceux et celles non diagnostiqués avant 5 ans, et il y en a, il faudra encore du progrès....

Écrit par : légensontétranges | 20/04/2010

Les commentaires sont fermés.