23/05/2010

Vous voulez voir les résultats d'une mauvaise prise en charge pour nos enfants ?

Certaines images pourraient être difficiles à voir surtout pour certains parents.

J'ai décidé de montrer cette vidéo sur mon blog pour qu'on cesse d'ignorer des faits. Des faits actuels.

A Genève, les mesures de contention sont réglementées. Pas dans d'autres cantons. Sommes-nous sûrs qu'en Romandie des personnes avec autisme ne soient pas ligotées et abandonnées à elles-mêmes ? Moi, j'ai eu des échos contraires.

Je remercie les parents de ce jeune adulte qu'on voit dans la vidéo d'avoir livré ces images au plus grand nombre. Il est important de dénoncer et toujours plus, y compris chez nous, ces faits intolérables dûs au seul fait de l'ignorance , l'ignorance de ce qu'autisme signifie. Alors qu'aujourd'hui il est impossible de continuer à ignorer.

 

 Source: http://www.dailymotion.com/video/xd9sr5_autisme-scandale-...

19:42 Publié dans Autisme - films | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Quand on lit tout ce que vous écrivez sur l'autisme, le sens que vous donnez à la communication de la personne autiste, quand on voit les recherches qui existent, ces images semblent d'un autre âge. Et l'on réalise que la souffrance de ce jeune homme est double, puisqu'on lui en rajoute une de l'extérieur.

Écrit par : hommelibre | 23/05/2010

Bonjour!
J'ai mis le lien de cette vidéo sur le forum d'ASR il y a quelques jours. Et j'ai posé la qestion, pour savoir si c'est la même chose chez nous. Pour l'instant pas de réponse. Je trouve effrayant, ce qui se passe derrière les murs des hôpitaux censés aider les gens.

Écrit par : Danièle | 24/05/2010

Cette vidéo est d’autant plus légitime à mes yeux que j’ai vu et participé à des situations similaires et comparables dans les 20 services des 5 hôpitaux psychiatriques où j’ai travaillé.

Je soulève un problème précis que je n’ai jamais lu dans la presse française : comment surveiller et prendre soin de 25 à 39 personnes atteintes de pathologies et handicaps divers avec deux paramédicaux la nuit, deux l’après midi et trois le matin ?

Légalement en France il n’y a pas de ration minimum quantitatif en psychiatrie entre le nombre de patients et le nombre de soignants.
Il n’y a pas non plus de ration qualitatif : un hôpital peut légalement confier la coordination des soins à certains moments de la journée(hiérarchisation des priorités d’interventions etc…) à un(e) seul(e) infirmièr(e) qui « dirigerait » des équipes d’aides soignant(e)s.

De mon point de vue d’ancien infirmier et de parent, le système de soins actuel tel que je le connais, n'est pas état de préserver les acquis fondamentaux, la dignité, et la sécurité des personnes qui leurs sont adressées.

Les personnes avec autisme sont particulièrement exposées dans ces services, où l'impossibilité matérielle et humaine de surveiller les faits et gestes des autres patients amène aussi à isoler les plus vulnérables.
Et, inévitablement, l'état des personnes se dégradent avec l'enfermement.

Olivier Bousquet

Écrit par : Bousquet Olivier | 25/05/2010

Pourriez-vous faire la même page en englais pour nos amis étrangers car en France il y a un gros blocage pour relayer ce sujet qui est malheureusement toujours d'actualité comme vous pouvez le voir dans le lien joint ou cliquez dans le titre à ecrit par:

"Aidez-moi à sortir mon fils de Brienne"
"Aidez-moi à sortir mon fils de Brienne"
http://www.lest-eclair.fr/index.php/cms/13/article/449424/Autisme_____Aidez_moi_a_sortir_mon_fils_de_Brienne__

Écrit par : Aidez-moi à sortir mon fils de BrienneAidez-moi à sortir mon fils de Brienne | 01/06/2010

Les commentaires sont fermés.