17/09/2010

Comment expliquer l'augmentation des cas d'autisme ?

73913819_2_-8582268.jpg
Le nombre de cas d'autisme est en augmentation dans le monde. -
A la Sillicon Valley en Californie, on parle d'"épidémie". Dans le fief mondial de la high-tech, l'union entre ingénieurs, informaticiens, ou mathématiciens concentre les gènes de l'autisme. Femmes et hommes avec des traits autistiques légers donnent naissance à des enfants affectés de plein fouet.

Evidemment cette observation locale n'explique pas tout. Décryptage.

Pourquoi est-on passé en trente ans d'un cas d'autisme toutes les 2500 naissances à près d'un cas sur 100 aujourd'hui? Une augmentation spectaculaire qui ne concernent pas seulement les élites et les pays riches. 

Le diagnostic s'est certes "amélioré". Il englobe davantage de personnes qu'avant. Mais de plus en plus de polluants sont également pointés du doigt. Ils modifieraient le développement du cerveau lors de la grossesse. Explications et tour d'horizon des causes possibles de l'autisme avec Nouchine Hadjikhani, neurobiologiste au Brain Mind Institute de l'EPFL.

Une chronique de Christophe Ungar.

Rsr.ch : Emission "Impatience"

Pour écouter l'émission: http://www.rsr.ch/#/la-1ere/programmes/impatience/?date=1...

17:12 Publié dans Autisme - Romandie - Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Bonjour,

« Des femmes et des hommes avec des traits autistiques légers donnent naissance à des enfants affectés de plein fouet » c’est faut : argumentation :

D'après la Haute Autorité de la Santé française, dont l’avis est sur ce point identique aux avis internationaux, cette affirmation ne repose sur aucune réalité.
Source : Etat des connaissances par la Haute Autorité de la Santé (Française)
sur l’Autisme et autres Troubles Envahissants du Développement (TED*) Janvier 2010
"Données Epidémiologique"

Citation : « Les caractéristiques psychologiques des parents ne sont pas un facteur de risque dans la survenue des TED*. »
*TED: lire Troubles Envahissants du Développement

Lien vers le document : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_935617/autisme-et-autres-troubles-envahissants-du-developpement

Il est bien dommage de présenter au public une vérité journalistique alimentée depuis plusieurs années par un intérêt quasi restreint envers aux personnes avec autisme de haut niveau et les personnes avec un syndrome d'asperger dotées de facultés exceptionnelles.
Ces personnes ne sont pas représentatives de la réalité de la diversité des personnes avec autisme ou avec d'autres TED qui n’ont pas de difficultés intellectuelles.

A l'aide de cette idée préconçue, ou de cette « vérité arrangée » (formule de Marc Segar, auteur de "Faire face, guide de survie à l’intention des Autistes") de nombreux articles de presse extrapolent, comme ici par une généralisation hâtive.

La confusion est répandue : d’une part, « on observe » des scientifiques absorbés par leur passion qui délaissent une vie sociale par désintérêt.
On superpose cette « observation » avec l’idée de les qualifier comme des personnes souffrant de difficultés dans la communication et la socialisation, aux activités restreintes et répétitives.
Ce qui ne les empêche pas, parfois, d’obtenir et de tenir un emploi dans le domaine scientifique… ou ailleurs.
La formule "traits autistiques" reste une expression interprétable car non univoque, pratique pour décrire quelqu'un qui nous fait penser à une personne avec autisme, mais avec la possibilité de se tromper, par une observation tronquée, révèlant alors un abus de langage.

Est il difficile d’admettre que certains pays comme la France et la Suisse puissent être en retard sur le plan de l’efficacité à dépister l’autisme et les autres T.E.D ? Que trouvons nous dans les données épidémiologiques, comme celles d’autres pays ?

L’INSERM (France) avance que « trois études réalisées
dans différentes régions indiquent une prévalence de l’autisme allant de
0,045 % à 0,054 %. » Source ISBN 2-85598-818-7.
La région PACA en France par le CREAI : 2,2 à 1,96 pour mille.
En Espagne la communauté scientique s’accorde sur 10 à 20 pour mille.
Au royaume Uni, une étude au sud de la Tamise montre 25 pour mille.
Source :
Fuente;E Levy, R T Schultz, Lancet 2010.
Ils rejoignent les travaux de Fombone cités ici en lien, avec des informations actualisées: http://www.inforautisme.com/02quoi/definition.htm

Je me réjouis de voir les parents de la silicone vallée se mobiliser et communiquer efficacement pour faire valoir la réalité d'un nombre important de personnes avec autisme. Nous pouvons ainsi prendre conscience d'un problème de santé publique mondial.

Olivier Bousquet

Écrit par : Bousquet | 21/09/2010

http://www.tsr.ch/emissions/36-9/

36.9 a aussi consacré une émission sur l'autisme.

Écrit par : Danièle | 21/09/2010

Les commentaires sont fermés.