02/04/2011

Journée mondiale de l'autisme : Romandie

Les associations parentales qui oeuvrent depuis des décennies sur le terrain se réjouissent  que la presse se soit intéressée à la cause de l'autisme à l'occasion de la Journée mondiale de l'autisme (2 avril), et elles espèrent que les autorités publiques prendront enfin conscience  de l'importance de ce qui est indéniablement devenu un phénomène de société. Il faut dire que le nombre de cas (1 sur 110) interpelle et devrait, ne serait-ce qu'à ce titre, être débattu au plus haut niveau de l'Etat.

Il n'y a actuellement que des actions ponctuelles, mal coordonnées entre elles, souvent hétérogènes dans leur approche, décousues, on a même l'impression parfois qu'elles sont concurrentes (l'autisme attire désormais les convoitises) , et  trop souvent réductrices de ce qu'une approche avisée devrait être.

Cela s'explique  le plus simplement du monde:  puisqu'il n'y a quasi aucune filière de formation qui trace une ligne, pose un cadre et encore moins une politique publique en matière d'autisme, chacun peut aujourd'hui s'auto-déclarer un pôle de compétences en autisme. Rassurant sur le plan médiatique, beaucoup moins sur le plan scientifique.

Les associations demandent à ce que les compétences en autisme soient identifiées, définies et lorsqu'on prétend se dire "spécialisé en autisme", alors  que ces mêmes compétences soient attestées.

 

Imaginez si tout le monde pouvait s'autoproclamer "spécialiste en...." Ce serait chouette, n'est-ce pas ? Fi des formations, fi des évaluations, fi des diplômes :-) Ahhhh , mais   tout va bien dans le meilleur des mondes, chère Cunégonde.

 

 Source: http://www.tsr.ch/video/info/journal-12h45/#id=3056100

 

 

tribune_Geneve.jpg

 

 lire l'article ici: tribune_2avril.jpg

 

 

 

 Source: http://www.tsr.ch/video/info/journal-12h45/#id=3056469;na...

21:48 Publié dans Autisme - Romandie - Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Il y a eu aussi des reportages sur France info ou inter.

Écrit par : hommelibre | 02/04/2011

l'autisme et ses différentes origines, on pourrait en écrire une encyclopédie,le mal vient en grande partie du manque d'anamnèse des familles,car sans anamnèse difficile de savoir d'ou on vient et de quoi ont souffert nos grands parents et arrière grnds parents,les jeune parents n'ayant pas envie de savoir le vécu des grands parents,maillon manquant n'aident en rien à trouver les causes de ce mal si répandu dans l'entre deux guerre et déjà en 14-18 à 39-45 le nombre d'enfants nommés Idiots du village étaient enlevés et placés de force si la famille n'était pas prévenue sinon gardés à domicile mais cachés,cependant ces enfants autistes pour beaucoup possédaient un don exceptionnel ,la mémoire d'éléphant,la médecine en soins généraux n'était pas préparée pour cette maladie considérée comme tare familiale ,la psychiatrie sans les sauver permi tout de même aux générations suivantes de connaitre cette maladie,alors ou sont passé tous ces dossier médicaux,encore une fois l'ordinateur a tué la poule dans l'oeuf et les grands parents évincés ,mode débile faisant croire à certains jeunes que leurs vieux sont trop gâteux pour s'occuper de leurs petits enfants emporteront dans leur tombe des récits autres que virtuels car authentiques et qui pourraient enfin aider à comprendre d'ou sont issus bien des maux de l'enfance , le nier relève de la pure hypocrisie!les conflits existant entre la psychiatrie et la médecine en soins généraux auront servi à débiliter un métier qui servit tout de même à réparer de nombreux dégats causés par les soins généraux,il est bon de le reconnaitre aussi!

Écrit par : lovsmeralda | 03/04/2011

Les commentaires sont fermés.