07/09/2011

Autisme: un documentaire dénonce les errements de la psychanalyse

L'association Autistes sans frontières et Océan Invisible Production présente un documentaire, "Le mur: La psychanalyse à l'épreuve de l'autisme", qui est une "véritable démonstration par l'absurde de l'inefficacité de l'approche psychanalytique de l'autisme". Le documentaire présente aussi les dernières avancées scientifiques dans le domaine de l’autisme.

Depuis plus de trente ans, indique Autisme sans frontières, la communauté scientifique internationale reconnaît l’autisme comme un trouble neurologique entraînant notamment un handicap dans l’interaction sociale. Mais en France la psychiatrie, qui reste très largement dominée par la psychanalyse, ignore ces découvertes. Pour les psychanalystes, l’autisme est une psychose, un trouble psychique résultant d’une mauvaise relation maternelle.

 

La réalisatrice Sophie Robert a rencontré une trentaine de pédopsychiatres et psychanalystes français, pour qui "il y a beaucoup à voir entre autisme et psychose".

Pour les psychanalystes interrogés, l'autisme pourrait être la conséquence d'une dépression maternelle, d'une mauvaise relation avec l'enfant, voire d'un refus de l'apport masculin pour la conception. Certains parlent de mère "psychogène", de "stade de folie transitoire" de la mère, voire de "désir incestueux".

Que font les psychanalystes devant un enfant autiste ? "J'en fais très peu, j'attends qu'il se passe quelque chose", dit l'un. "J'essaie d'apprivoiser l'enfant, je me tiens en retrait", dit un autre.

En contrepoint, des familles avec enfants autistes montrent les progrès réalisés en utilisant des méthodes éducatives et comportementales.

 

  • Après sa projection publique mercredi soir à Paris, le film sera disponible à partir du 8 septembre sur le site internet de l'association Autistes Sans Frontières.

 

Autistes Sans Frontières est une coordination nationale d’associations de parents d’enfants autistes créée en 2004.

 

Source: http://www.psychomedia.qc.ca/autisme/2011-09-06/documenta...

07:09 Publié dans Autisme - traitements et interventions | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Comme l'argument principal a été cet argument psychanalytique (l'enfant non-désiré aurait été destiné à devenir autiste), il faudrait revoter sur la libéralisation de l'avortement.

Le résultat serait probablement le même, mais sur des bases plus saines qu'un mensonge éhonté.

Écrit par : Julien | 08/09/2011

Merci pour ce billet. C'est révoltant de constater que des gens censés être adultes et raisonnables prennent encore au sérieux ces superstitions vieillottes. "Stade de folie transitoire"... Que veut dire ce charabia? Les méthodes éducatives et comportementales ont quand même le mérite de se baser sur des observations, des expériences, bref, sur des réalités, au lieu de se centrer sur des jeux de mots vaseux et des théories sans aucune base scientifique.

Écrit par : Inma Abbet | 08/09/2011

Je suis hors de moi!

Comment des gens qui ont fait tant d'années d'études, qui ont pratiqué pendant des décennies sans résultat s'acharnent-ils encore contre les mères d'enfants autistes.

Leur position est ridicule, risible, tragique, intenable.

Mais bon sang sont-ils hors du monde! Les avancées sur la neuro-biologie ne les concernent-ils pas?

Savoirs auto-suffisants, je sais que je ne sais rien mais je continue......

Des solutions éducatives, positives et non contraignantes existent. Pourquoi les ignorent-ils?

Une babouchka en colère

Écrit par : SCHERER | 13/09/2011

Je suis hors de moi!

Comment des gens qui ont fait tant d'années d'études, qui ont pratiqué pendant des décennies sans résultat s'acharnent-ils encore contre les mères d'enfants autistes.

Leur position est ridicule, risible, tragique, intenable.

Mais bon sang sont-ils hors du monde! Les avancées sur la neuro-biologie ne les concernent-ils pas?

Savoirs auto-suffisants, je sais que je ne sais rien mais je continue......

Des solutions éducatives, positives et non contraignantes existent. Pourquoi les ignorent-ils?

Une babouchka en colère

Écrit par : SCHERER | 13/09/2011

Je suis hors de moi!

Comment des gens qui ont fait tant d'années d'études, qui ont pratiqué pendant des décennies sans résultat s'acharnent-ils encore contre les mères d'enfants autistes.

Leur position est ridicule, risible, tragique, intenable.

Mais bon sang sont-ils hors du monde! Les avancées sur la neuro-biologie ne les concernent-ils pas?

Savoirs auto-suffisants, je sais que je ne sais rien mais je continue......

Des solutions éducatives, positives et non contraignantes existent. Pourquoi les ignorent-ils?

Une babouchka en colère

Écrit par : SCHERER | 13/09/2011

Je me pose la question quelle est la position de la justice face à cette pratique douteuse !

Pourquoi ses escroqueries sont toujours remboursées par l'assurance !

Honte à la profession de médecin psychiatre !

Imaginez un chirurgien qui fait semblant d’opérer...

Écrit par : Pepa | 14/09/2011

C'est terrible comme informations.

Écrit par : bols chantants | 14/09/2011

Il y a une très bonne interview de la réalisatrice du documentaire qui nous apporte de bonnes infos en plus!!
http://www.dailymotion.com/video/xlbjdc_itw-de-sophie-robert-par-autisme-info31_news#from=embed

Écrit par : clara | 29/09/2011

Les commentaires sont fermés.