11/11/2011

Les autistes auraient des neurones en plus

D'après une étude neuro-anatomique publiée dans le Journal of the Medical Association (JAMA) les enfants atteints d'autisme auraient le cerveau plus lourd que les autres enfants.

Une nouvelle découverte

En effet, des chercheurs ont conclu que les enfants autistes ont 67% de neurones en plus logés dans le cortex préfrontale. Cette région du cerveau est celle qui "gère" les diverses fonctions cognitives supérieures telles que la communication, le comportement social, l'humeur et l'attention (fonctions déficitaires chez les enfants autistes).

Cette étude suggère aussi différentes causes prénatales de l'autisme en montrant que des problèmes de croissance du cerveau, intervenant avant la naissance, pourraient expliquer le développement de ce syndrome aux origines inconnues. Ces travaux semblent confirmer les observations qui avaient été étudiés il y a un peu plus de 10 ans, révélant une croissance excessive du cerveau chez les enfants autistes.

A l'aide d'un système informatisé d'analyse des tissus, le Pr. Eric Courchesne, du Centre d'excellence de l'autisme de l'Université de San Diego (E-U), a lui-même effectué le dénombrement post-mortem des cellules présentent dans le cortex préfrontal du cerveau de 7 garçons atteints d'autisme et 6 autres au développement normal, tous agés de 2 à 16 ans.

Le résultat :
Les enfants atteints d'autisme ont 67% de neurones en plus dans le cortex préfrontal et donc un cerveau plus lourd que celui des autres enfants de leur âge. Ce qui représente en moyenne 1.94 milliards de neurones pour les autistes contre 1.16 milliards chez les enfants à développement normal.

Si les recherches donnent aujourd'hui la possibilité de connaître les causes prénatales de l'autisme, elles pourraient également avoir un impact important sur la compréhension de la maladie et peut-être prochainement sur le développement des traitements.

 

 

Source: http://sante-az.aufeminin.com/w/sante/n84879/news/les-aut...

06:23 Publié dans Autisme - recherches (médicales) | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Et si leur cerveau était préparé pour vivre dans ce monde de zinzins ans lequel nous vivons tous aujourd'hui ,leur offrant alors la possibilité d'échapper à plus malades qu'eux.Ces neurones sont peut-être leur survie et non un handicap pour le monde de demain,simple suggestion de ma part bien entendu
Dans les années 50 on s'était rendu compte à quel point ceux considérés comme *attardés mentaux* possédaient un QI dépassant de très loin celui du simple mortel.
On vit dans le monde de la vitesse confondant celle-ci avec la précipitation et l^on sait aussi qu'on est pas tous clonés ce qui pour les cerveaux plus ralentis est une aubaine en soi,car tout ce qui est appris reste en mémoire

Écrit par : lovsmeralda | 11/11/2011

Sujet très intéressant et commentaire tout autant, lovsmeralda!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 11/11/2011

Les commentaires sont fermés.