01/12/2011

Parents, étudiants, professionnels: INDIGNEZ-VOUS !

 

Lors de notre Journée du 26 novembre dernier, des vérités ont énoncées, les positions de chacun sont maintenant un peu plus claires. Il reste encore toutefois encore un long chemin à parcourir pour que chacun assume vraiment, face aux parents et aux professionnels, ses propres choix théoriques et donc pratiques.

 

Dans le public, il y a eu à un moment donné  la prise de parole d'une étudiante qui suit actuellement des cours à l'Université de Lausanne, en Faculté de psychologie.... Son intervention a été abasourdissante : AUJOURD'HUI SUR LES BANCS DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE ON APPREND A DES JEUNES QUI  SE FORMENT ET QUI BIENTÔT SUIVRONT NOS ENFANTS  SUR LE TERRAIN QUE L'AUTISME EST UNE PSYCHOSE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! INCROYABLE MAIS VRAI !!

 

Cette étudiante n'avait JAMAIS entendu parler d'autres approches que celles d'ordre psychanalytique !!!!!

 

Vous ne me croyez pas ? Audio bientôt disponible sur notre site: www.autisme-ge.ch.... à entendre absolument !!

 

 

Parents, étudiants et professionnels : INDIGNEZ-VOUS !!!!!!

 

C'est précisément ce que nous condamnons : le monopole de la pensée, l'endoctrinement qui ne respecte ni la différenciation critique, base de tout travail scientifique, ni les conclusions d'études publiées dans le plus importantes revues scientifiques au niveau international.

 

 

L'Université de Lausanne pratique de la désinformation. Qu'en est-il des autres Universités ? Qui diligentera enfin une enquête à ce sujet ????? Que font nos autorités ? Sont-elles sous le joug d'un intérêt particulier, lequel  ?

 

C'est grave ! Nous dénonçons cet état de fait ! Nous voulons que l'information scientifique soit prodiguée à nos étudiants  dans le circuit officiel de la formation ! Qu'ils reçoivent un enseignement qui fasse le point  réel de la situation : il y a DES approches et non UNE approche de l'autisme.

 

A bas les monopoles, vraie source de toutes les tensions ! A bas la pensée unique !

 

Nous nous indignons !! Quel sera le premier politique à s'indigner autant que nous et avec nous ???? Qui nous aidera le premier ?

 

Faut-il planter sa tente dans un parc public pour être entendu ?

 

 

Malitiis non est indulgendum

 

 

08:19 Publié dans Autisme - alors ça bouge ou pas ? | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

J'attends avec impatience d'écouter votre enregistrement.

Le coup du reportage "le mur" était déjà édifiant.

Effectivement, les autistes dans leurs bulles sont un public que l'homme politique peut ignorer sans risque.

Ils ne se plaignent pas, ne manifestent pas, ne balance pas de coktails Molotov, ne revendiquent rien,... ne votent pas.

Leurs parents désespérés sont tout affairés à s'occuper d'eux avec les moyens du bord.

Les candidats idéals pour être ignorés, mais... les victimes parfaites pour que les innombrables psycho-machins se fassent leur beurre sur leur dos en sucrant l'arrosoir irréfléchi des fonds d'Etat.

Écrit par : anonyme | 01/12/2011

Mon Dieu ça fait peur! Moi qui pensais que les choses bougeaient en Suisse! Me voilà bien déçue! Comment est-ce possible???

Écrit par : Danièle | 04/12/2011

Quand la Scientologie et certaines églises Evangéliques pronant l'exorcisme même pour des autistes quand ces mouvements ayant détruit même la vocation d'infirmiers en psychiatrie,quand enfin la psychiatrie reprendra ses droit peut-être qu'alors on pourra avance dans ce dédales de complications, allant en empirant et laissant pointer le spectre des années 30 et pourtant la psychiatrie en suisse avait fait d'énormes progrès que ce soit en soins et accompagnement des patients.Aussi avoir laissé cette branche médicale entre les mains de sectes,c'est dommage ,quel temps perdu ,quel gâchi et on voit bien que plus le temps passe plus de parents désespérés ne trouvent même plus de structures d'accueil ,qui pourraient exister si on ne fermait pas des pavillons car en les transformant agréablement ces handicapés pourraient y trouver place,mais on ne fera jamais boire un âne qui n'a pas soif c'est bien connu
Fermer des hopitaux psychiatriques au vu de nombre toujours plus grand de gens mal dans leur peau,de suicides et bien d'autres maux on se demande bien qui a eu cette idée géniale!Encore un utopiste qui s'imagina sans doute qu'avec Internet tous les problèmes existentiels seraient définitivement résolus.C'est triste et malheureux car c'est exactement l'inverse!

Écrit par : lovsmeralda | 09/12/2011

J'ai écouté l'enregistrement de la journée de conférence.

J'ai été immensément déçu de constater que plusieurs psychologues étatiques avaient interdit la diffusion de leur enregistrement.

Ces gens ont une seule chose à cacher aux yeux du Monde: Leur nullité!

Ils sont excellents pour une seule chose : se gaver avec l'argent du contribuable.

Il y a des gens qui gagnent à être méprisés...

Écrit par : anonyme | 12/01/2012

Les commentaires sont fermés.