14/02/2012

Autisme: la psychanalyse désavouée par la Haute autorité de santé

 

La prise de position de la Haute autorité de santé (HAS) sur les méthodes adéquates pour accompagner les enfants autistes était très attendue. Ses "recommandations de bonne pratique " seront rendues publiques le 6 mars, mais le quotidien Libération en a révélé aujourd'hui le point clé:

 

carnet3.gif"L'absence de données sur leur efficacité et la divergence des avis exprimés ne permettent pas de conclure à la pertinence des interventions fondées sur les approches psychanalytiques, ni sur la psychothérapie institutionnelle".

 

Ainsi, le groupe de travail réuni par la HAS classe la psychanalyse parmi les "interventions globales non recommandées ou non consensuelles". En des termes prudents, il désavoue très clairement ce mode d'intervention, toujours utilisé en France auprès des enfants autistes, alors qu'il ne figure dans aucune recommandation internationale.

Les conclusions de la HAS ne constituent pas une interdiction de la psychanalyse, puisque les "recommandations de bonne pratique" ne sont pas opposables sur le plan juridique. Mais elles constituent une référence, quant à l'exercice approprié de la médecine, et les magistrats les prennent en compte lorsque des affaires sont portées devant les tribunaux.

 

Sollicitée par L'Express, la présidente de la principale fédération d'association de parents d'enfants autistes, Autisme France, Danièle Langloys, salue "l'objectivité" de la HAS. "Le désaveu de la psychanalyse est une victoire acquise de haute lutte", ajoute-t-elle.

 

 

 

Lire la suite: http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/autisme-la-psychanalyse-desavouee-par-la-haute-autorite-de-sante_1081840.html

 

Et en Suisse ? Lorsqu'on sait que les assurances d'Etat remboursent à hauteur de 500 frs par jour et par enfant des psychothérapies dont l'utilité, pour les enfants TSA, vient d'être contestée par la Haute Autorité de Santé du pays voisin, et que seuls les parents riches peuvent offrir une prise en charge d'ordre éducatif en privé....  prise en charge, qui, elle, est considérée, aujourd'hui, comme la meilleure pour aider nos enfants.... on se demande que fait l'Etat ?????

Comment distribue-t-il les deniers publics ??? Il faut avoir le courage d'affronter cette problématique, de remettre en question l'ordre établi et bien huilé depuis des décennies, et enfin de se mettre tout simplement à jour par rapport aux décisions qui prévalent désormais, aussi en France, qui comme la Suisse, avait cumulé du retard dans ce domaine.....Stop à l'inertie! Stop aux faux compromis...  Il faut agir ! Derrière l'action, il y a la VIE DE NOS ENFANTS !


 

Sur ce sujet, lire aussi:

 

http://www.rfi.fr/science/20120213-autisme-necessite-plus-accompagnement

 

http://www.lepoint.fr/societe/autisme-la-fin-du-regne-de-la-psychanalyse-13-02-2012-1431031_23.php

 

A quand une enquête journalistique sur ce sujet en Suisse romande ?? Les TSA concernent une majorité des enfants avec un handicap, et est à la croisée de plusieurs enjeux de société: formation (éducateurs, psychologues, enseignants, médecins... ), réorientation de la prise en charge (intégration des connaissances à ce sujet), intégration voire inclusion scolaire et professionnelle (non acquises à ce jour!), redéfinition des critères à l'AI .... autant de thèmes à saveur hautement politique....  Pour nous parents, une seule question: quel avenir pour nos enfants en Suisse romande ?

 

 

 

05:09 Publié dans Autisme - alors ça bouge ou pas ? | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Un procès contre l'église de Scientologie concernant le frère de John Travolta,car autiste décédé.Histoire de s'en rincer le gosier une fois de plus.Pauvres autistes ce qui est demandé c'est qu'ils soient considérés comme faisant partie du monde ,mais non d'être considérés comme rats de laboratoire
Au vu du nombre d'articles progressant ,les mettant sous la lumière des spots d'une médecine retardataire semble-t'il,on peut craindre qu'en cherchant à trop comprendre on fasse exactement ce qu'il ne faut pas.Accepter sans se poser de questions ne serait-ce pas plus intelligent?
Au fait que sont devenues les recherches faites par des sages de la psychiatrie de l'époque,une certaine église mettant ses pieds partout sauf ou il faudrait aurait-elle compris l'importance de tout détruire ?car indisieuse et rampante comme le serpent elle aura réussi à s'infiltrer partout suite aux nombreux décès de ces sages et respectueux psychiatres qui eux connaissaient la nature humaine qui elle ne changera jamais et ce depuis la nuit des temps.
Les autistes ne doivent pas être des bêtes de foire non plus,les parents dès les annés 20 les cachaient afin qu'ils ne tombent pas aux mains d'inconnus
Beaucoup de parents à contrecoeur avaient choisi l'Asile psychiatrique plutot que des instituts aux mains de religieux n'ayant très souvent aucune considération pour les enfans attardés,considérés comme de pauvres tarés de l'existence ceux-là même qui ont été pain béni pour les eugénistes,de fait la psychiatrie les protégea d'analystes,eugénistes et autres biologistes et socialistes Rosicruciens
.Il suffit de taper sur la barre de votre ordi:L'eugénisme idéologie de la culture de la mort.
Finalement la psychiatrie de l'époque préserva des vies humains d'un sort machiavélique que cela plaise ou non aux nombreux détracteurs adeptes d'un fondement de croyances nommée religion basées sur des croyances complètement erronées et qui ont vu le jour dès 1860
souvenons nous tout de même que le monde médical en Suisse exista et forma des bataillons d'infirmiers et infirmières, infirmières visiteuses à domicile bien avant l'arrivée du New âge dans les années 70,c'est depuis que tout a dégringolé dans l'abyme du profit de presque tous les maux ,profits qui ont servi à beaucoup sauf aux intéressés c'est à dire les patients.
Heureusement d'anciens infirmiers en psychiatrie peuvent encore témoigner de la réalité qui elle n'est pas pas inventée pour s'enrichir,ayant compris la manipulation mentale exercée par une certaine entité désormais nommée église,même Dieu dans son sein doit se dire,le nombre de vipères engendrées depuis ma première créature et agissant en mon nom,de quoi même en étant Dieu se taper la tête contre les murs et nul besoin d'être autiste pour ça!

Écrit par : lovsmeralda | 14/02/2012

@lovsmeralda
Vous devenez vraiment pénible à poster des commentaires partout pour dire tout et n'importe quoi !!
On trouve de vos posts dans TOUS les blogs de la Tribune de Genève et ce que vous dites n'est ni intéressant, ni constructif, ni amenant à un débat...
Vous êtes juste là pour occuper votre temps et blalbater alors s'il vous plait, avant qu'on demande aux modérateurs des forums de vous canaliser, pourriez-vous faire un effort et n'écrire dans celui-ci que des choses ayant un rapport avec le sujet posté ?
Merci pour toutes les personnes qui lisent ce blog et s'intéressent VRAIMENT à ce qui se passe dans l'actualité de l'autisme !!

Écrit par : anna | 14/02/2012

@Anna,osez pensez par vous-mêmes vous y gagnerez en foi et confiance en vous mêmes en premier et surtout apprenez à lire au delà des mots

Écrit par : tiendonc | 14/02/2012

Les commentaires sont fermés.