05/03/2012

La piste des antibiotiques... une hypothèse à approfondir...

06:14 Publié dans Autisme - recherches (médicales) | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

Commentaires

Faites le seulement après beaucoup de recul et après avoir analysé tous les effets secondaires à la prise de ces médicaments aux effets secondaires nombreux à surtout ne jamais oublier.Renseignez vous auprès des anciens cobayés d'après guerre ,eux aussi ont reçu des millions d'unités de pénicilline pour des angine de Saint Vincent et d'autres maux liés eux à la malnutrition ,les ayant conduit à être hospitalisés ensuite pour des affections rénales,soignées à coups de rayons X .
Ainsi d'une pierre deux coups,un enfant malmené,battu ne s'exprimant pas,on pouvait avec ces rayons qui on le sait n'aurait jamais dû être utilisés pour des affections rénales,stériliser les organes féminins.Cela aussi ne se sut plus tard qu'à partir de 1980 bien entendu.
On joue avec le mot Bio,celui -ci existait pourtant déjà en fin de guerre avec les prohuits Bio-kérastase,donc y'a rien de neuf sous le soleil,à la différence près que maintenant ceux qui ne pouvaient pas parler osent enfin après de nombreux recoupements et témoignages aussi pour confirmer leurs soupçons/auprès de gens possédant l'historique de la région et les différents arbres généalogiques/.Très longues recherches mais attention qu'on soit parents d'enfants autiste ou non,quand il s'agit d'anti-bio jouant sur le mot éthique,faut toujours analyser le pour et le contre
Et n'oublions pas les effets secondaires sur certaine dentitions,là aussi les déchaussements peuvent commencer dès l'âge de 8 ans pour certains,quand à l'excitabilité des relations amoureuses,celles-ci aussi ne figurent à nul part mais de très vieux médecins de famille ont avoué que des antibiotiques à hautes doses comme ce fut le cas de nombreuses années ,ont été facteurs de nombreuses relations sexuelles offrant ainsi un baby boom sans précédent depuis la fin de la guerre,mais cela aussi fut dit en catimini,l'annonce de sa mort prochaine permet dans bien des cas de soulager la conscience qu'on soit médecin ou non

Écrit par : lovsmeralda | 05/03/2012

nous sommes en période de poissons d'Avril aussi méfiance,cependant il est bon de rendre à César ce qui lui revient. Après guerre de nombreuses mouvances sectaires ont sévi surtout auprès de familles ayant perdu l'ancêtre,elles avaient trouvé des agneaux à endoctriner à coups d'interdits surtout à l'encontre des médecins.Ceux là même qui soignèrent des maux liés très souvent à l'abandon de l'amour maternel aussi puisque souvent réfuté par ces sectes abominables préférant voir souffrir l'enfant au nom d'un dieu tout puissant que de voir la main d'un toubib jugée sacrilége sur le corps d'un gosse,et d'autres que les Témoins de Jéhova appliquèrent à l'égard des enfants de l'époque des traitements anti affectifs.
Ceux-ci ont provoqué beaucoup de psychoses enfantines plongeant l'enfant dans le silence ,le mutisme et la perte du rire à tout jamais suite aux peurs des menaces s'il parlait, à d'autres enfants d'une autre famille que la sienne
Reconnaissons tout de même que nos médecins de familles dès 1954 ont sauvé des enfants dont la vie ne tenait qu'à un fil suite aux négligences religieuses d'avant.Les religions sectaires venaient d'avouer leurs faiblesses ou ont dû apprendre que leur Dieu avait aussi engendré d'autres humains ayant eu pour mission de sauver des vies et non de les tuer à petits feux.
De nombreux généralistes se sont fait posséder et en toute bonne foi,mais par les eugénistes qui eux ont compris et ce depuis 1920 comment jouer avec les mots,la plupart des humains étant anal pha et bêtes/a traiter comme les animaux ont-ils dû penser/les gourous sectaires ont su tirer profit du manque de savoir de gens déprimés par les conflits donc plus faciles à manipuler
Bonne journée à Vous Marie-Jeanne et merci aussi à Vous d'exister

Écrit par : lovsmeralda | 05/03/2012

affirmation confirmée de la part d'un ancien généraliste mais comme beaucoup de sa génération ayant pratiqué la médecine avec art:un stérilet mal posé peut faire courir le risque d'une grossesse avec pour résultat un enfant* mal formé* terme désuet utilisé par le passé mais englobant tous les handicaps

Écrit par : lovsmeralda | 15/03/2012

@lovsmeralda, vous voulez bien stopper un peu toutes vos c...ries svp !!
Vous déblatérez pour ne dire que des inepties !

Écrit par : samenerve | 17/03/2012

Les commentaires sont fermés.