24/05/2012

Les personnes autistes de haut niveau, les grands oubliés du système scolaire et professionnel ...

Alors que dans de nombreux collèges et Universités européens se développent à grande vitesse des services de "Studycoaching" (nom inventé par Autisme Genève ;-) et de Jobcaoaching pour les personnes autistes de haut niveau, en Romandie on se pose encore la question de savoir si ces personnes doivent ou pas entrer dans le circuit d'études et/ou professionnel...

.... en attendant elles sont à la charge soit des familles qui se dépatouillent comme elles le peuvent en recourant au système D pour trouver une filière scolaire ou un emploi  adapté, soit elles sont à la charge de l'Etat placées, à tort, dans des institutions....

 

...et après on se plaint des dépenses publiques....

 

Evidemment lorsqu'on a  pas  même conscience que les solutions existent...les responsables politiques ne vont pas imaginer de les mettre en place...

 

Alors qu'il suffirait de dialoguer avec les associations qui sont, non pas revendicatrices, encore moins militantes,  mais juste très professionnelles et donc au fait de ce qui se fait sur le plan scientifique et gouvernemental ailleurs....pour dégager des solutions adéquates...

 

Mais...que dire ? On va attendre que les mentalités évoluent...et les associations vont essayer de faire bouger les lignes pour qu'enfin en Romandie on puisse rejoindre le reste de l'Europe en matière d'accompagnement SPECIFIQUE !

 

A titre d'exemple (allez voir, cela vaut le détour...):

http://www.autism.org.uk/living-with-autism/education/fur...

 

Autisme Genève vient d'élaborer un projet de Jobcaoching spécifique autisme et Studycoaching spécifique autisme... n'hésitez pas à vous renseigner auprès de notre association: autisme-ge.ch.... elle bouge  et fait bouger ;-)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

06:46 Publié dans Autisme - école - inclusion | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | Pin it! |

23/05/2012

Claude Hêche, conseiller aux Etats interpelle le Conseil fédéral...


Suite à l'interpellation de Claude Hêche sur les enfants autistes, Yves Crausaz, président de l'association, a été interviewé pour le 12h30 du vendredi 18 mai.

Il est possible d'écouter l'intervention sur le site de la RTS :

http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/le-12h30/3985047-le-...

 

 

Le nombre d'enfants diagnostiqué comme étant autiste augmente de 10% chaque année. Suite à ce constat, Claude Hêche interpelle le Conseil fédéral. Le conseiller aux Etats jurassien se demande si les autorités en font suffisamment dans ce dossier.

Le Parlement en débattra lors de la session de juin, qui débute dans dix jours. Cette problématique suscite un vif intérêt

 

Découvrez davantage au sujet d'autisme suisse romande sur www.autisme.ch

11:57 Publié dans Autisme - alors ça bouge ou pas ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

11/05/2012

Un test rapide de détection de l’autisme, mis en ligne

Autism Speaks est une association américaine créée en 2005, elle lutte contre l’autisme. Elle a pour but de développer la recherche, la prévention et l’information des familles. C’est la plus grande association de ce type en Amérique du Nord.

Cette organisation vient de mettre en ligne un test automatisé simple : le M-CHAT (Modified Checklist for Autism in Toddlers). Le M-CHAT a été mis au point il y a quelques années déjà, mais c’est la première fois que l’association décide d’en faire une version automatisée disponible sur son site internet. Ce test se présente sous la forme de questions-réponses. Il s’adresse aux parents d’enfants âgés entre 16 et 30 mois qui veulent évaluer le risque d’autisme. Ce test a été développé par les docteures Diana Robins et Deborah Fein associées à la psychologue clinique Marianne Barton. Il faut savoir que l’académie américaine de la pédiatrie préconise un test de ce type pour tous les enfants entre 18 et 24 mois.

 

Ce test se passe en deux temps. Les parents répondent à une vingtaine de questions concernant le comportement de leur enfant. Suite à cela, le test donne une évaluation chiffrée du risque d’autisme. Attention, ce test ne remplace ni l’avis d’un professionnel, ni un test complet. Par contre, il peut être une bonne aide pour les parents inquiets. Un test M-CHAT positif pourra être contredit par une étude plus poussée du comportement de l’enfant. Par contre, ce même résultat positif doit motiver les parents à aller consulter au plus vite afin de prendre en charge au plus tôt l’éventuelle maladie.

Le test M-CHAT automatisé est disponible en anglais. Son équivalent manuel est disponible dans plus de 50 langues dont le français

 

 

Source: http://www.sur-la-toile.com/article-15227-Un-test-rapide-de-detection-de-l%92autisme-mis-en-ligne..html

06:57 Publié dans Autisme - dépistage, diagnostic | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |