24/11/2014

Qu'est ce que l'école inclusive ?

Le concept d’inclusion  implique de procurer les conditions nécessaires à la pleine participation de tous les enfants, ordinaires ou à besoins spécifiques.
En réalité, tous les enfants ont des besoins communs ET des besoins spécifiques.

La conception de l’éducation inclusive est donc valable pour tous les enfants.
Leurs différences importent peu. L’inclusion dans le milieu ordinaire devient la principale option.

Ceci implique que le milieu ordinaire doit «se spécialiser» par rapport à la
situation de l’enfant.

L’inclusion déplace la charge de la responsabilité: ce n’est pas l’enfant qui doit s’intégrer mais c’est plutôt la structure qui doit offrir les conditions nécessaires à l’accueil de tous les enfants et ce, dès le plus jeune âge, dès la naissance.


Par ailleurs, l’inclusion ne signifie pas que l’enfant doit toujours se trouver avec le groupe «ordinaire»; il peut aller dans un groupe spécialisé ou recevoir une intervention individualisée à certains moments, selon ses besoins.


L’inclusion signifie que tous les enfants ont une place dans le groupe, quels que soient leurs besoins.

 

Tous les enfants sont donc membres à part entière du milieu d’accueil et tous participent équitablement aux opportunités et aux responsabilités du groupe ordinaire. La base qui sous-tend tout le système est l’acceptation des autres et de leurs différences.


inclusion.jpgLa valeur fondamentale de l’éducation inclusive est l’égalité entre les personnes.
Mais il s’agit d’égalité des chances. L’égalité doit aussi impliquer l’équité. Sous l’optique de l’égalité, tous ont accès à l’éducation et reçoivent les mêmes ressources, peu importe leurs besoins. Dans celle de l’équité, chacun a le droit de bénéficier des ressources adaptées à ses besoins afin de favoriser son développement. Ce dernier concept est évidement plus favorable pour l’enfant porteur d’un handicap.

L’inclusion fait l’éloge de la diversité, ce qui implique la reconnaissance des besoins de chacun, le respect de l’autre dans ses différences et la responsabilité du bien-être de chacun.

 

Source:Maryse Hendrix, l'éducation inclusive

07:08 Publié dans Autisme - école - inclusion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.