01/12/2014

La formation des enseignants devrait être au centre du dispositif de l'inclusion scolaire...

Comment cela se fait-il qu'ailleurs les guides pour accompagner les enfants avec un TSA en classe pullulent et qu'ici à Genève, on se pose encore la question de savoir si leur place est en classe ?

 

Combien de retard voulons-nous encore cumuler avant de se mettre sérieusement au travail ?

 

Combien de génération d’enseignants vont encore ignorer ces guides parce que personne, au niveau de la formation, ne les connaît et donc ne les présente ? !

 

D'ailleurs qui est vraiment formé à Genève pour donner des formations dans ce domaine ?

 

Je m’inquiète (légitimement, je pense) de savoir qui assurera, le 22 janvier prochain, la formation de l'atelier TSA, organisée par le DIP  et destinée  aux enseignants. Aucune réponse sur le sujet...

http://edu.ge.ch/beph/spip.php?article62

 

Pourtant, la formation des enseignants est la principale clé du succès de l’inclusion scolaire pour nos enfants. Peut-on s'improviser formateur dans ce domaine ? 

 

Il n'y a pas à Genève de filière de formation dans le domaine de l'autisme...donc il n'y a pas de formateurs.... Ceux qui œuvrent à Genève ont tous une formation acquise à l'étranger ou dans le cadre des formations assurées par autisme suisse romande (et évidemment il n'en faut pas une pour se prétende formateur...)

 

Pourquoi un tel niveau d'amateurisme dans ce domaine dans notre Canton ? Qui est garant de quoi ?

Dans quel autre domaine accepterait-on qu'on désigne quelqu'un comme "spécialiste- formateur" sans que ce dernier n'ait fait un cursus de formation spécifique et ait de l'EXPERIENCE dans ce domaine ????

C'est pourtant exactement ce qui arrive à Genève dans le mode de l'autisme !

 

On se voit proposer des gens sans quasi aucune formation sérieuse comme "formateur". Mais que vont-ils apprendre à leur audience ? Où et la conscience professionnelle ?

 

Il ne suffit pas d'avoir envie de bien faire (ce qui est respectable), mais il faut aussi des compétences pour bien faire (ce qui est préférable).

 

Ce qui est évident dans n'importe quel autre domaine ne l'est pas dans le domaine de l'autisme, pourquoi ? Accepterait-on qu'un enseignant de l’ordinaire du premier cycle, par exemple, n'ait aucune formation dans le domaine de la pédagogie de la petite enfance ? J'imagine que cela n'est pas possible. Alors comment peut-on accepter que des "formateurs" œuvrent officiellement dans le domaine de la formation en autisme sans avoir eux-même de formation spécifique (acquise dans des filières de formation certifiante) ?

Il faut cesser le rafistolage dans le domaine de l'autisme et il faut cesser l'amateurisme ! Nous avons besoin de gens vraiment formés pour, à leur tour un jour, former correctement les futurs professionnels de l'éducation.

 

En attendant ce jour, voici un guide téléchargeable gratuitement à l’attention des enseignants de l’ordinaire...très utile ;-) :

 

J’accueille un élève ayant un trouble du spectre autistique dans ma salle de classe. Guide pour le personnel de la salle de classe ordinaire. Ici

 

Et je rappelle qu'Autisme Genève a offert des jeux éducatifs qui sont disponibles dans deux ludothèques du Canton: les Grottes et Prêts-Ludes. N'hésitez pas à les emprunter pour vos élèves :-))

 

Infos:

http://www.autisme-ge.ch/?page_id=5530

 

Bon travail à tous avec nos enfants :-)

 

 

 

05:30 Publié dans Autisme - école - inclusion, Autisme - outils pédagogiques | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.