28/11/2015

L'inclusion: un concept en pleine évolution...

Dans le principe, il y eut un manque de vocabulaire.

Puis, un manque de compréhension.

Ensuite, un refus : « partager mon territoire, ça va pas la tête ou quoi ? » Non, non !

Ensuite, une hésitation.  Non, oui…. « Et si l’autre pouvait quand même un peu améliorer notre quotidien ? »

Ensuite, un peu plus d’évidence : « Diantre ! Cet autre (étranger, handicapé, sportif ou artiste hors norme) peut vraiment m’amener un plus …incroyable !»

Enfin, l’homme devint sapiens.

 

evolution-de-l-homme.jpg

 

Au pays de « oui, oui », tout est possible. Même marcher debout.

Même aller à l’école lorsqu’on est un enfant ! Oui, oui !

 

oui-oui.jpg

 

Absolument, tout est possible.

 

Alors, à quel stade en sommes-nous dans l’histoire de notre évolution à Genève ?  Qu’en pensez-vous ?

 

Moi je dirai au : « Non, oui ! »

….non ?

euhh…. opsss peut-être  au « non, non » alors :-) ?

… non ?

à « l’inclusion ? »

… non ? zut….ne me dîtes pas qu’on en est encore à :

« L’inclu., quoi ? »

 

Quoi ?! J’en perds les mots !

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Bien sûr. Chacun s'enrichit de l'autre. Quel qu'il soit. Parce que - mais là il s'agit de ma croyance - on trouve dans chaque individu une part de Dieu. Le problème, c'est que l'enfer est pavé de bonnes intentions, et que défendre de grandes idées sans disposer de moyens pour les mettre en pratique, c'est dangereux. Voire criminel.

Écrit par : chomhphotau | 23/12/2015

Les commentaires sont fermés.