12/11/2016

Toc, toc, toc… ouvrez les portes !

Nos enfants ont-ils la possibilité de choisir leur « chez-soi » ?  Ou le déterminisme ambiant aura-t-il encore une fois raison de leur libre-arbitre ?

Discuter en séance plénière des droits de nos enfants, faire des séminaires sur la Convention des droits des personnes handicapées, échanger autour des bons principes de l’auto-détermination, c’est bien. Agir, c’est mieux.

Aujourd’hui en Romandie les solutions proposées manquent souvent de souplesse et d’originalité. Elles sont grippées dans de rouages administratifs, économiques et politiques et personne n’a le courage de briser le carcan.

Pourtant mon enfant et tous les enfants comme mon enfant ont besoin de vivre leur jeunesse, leur maturité au rythme de leur aspiration et de leur projet de vie, comme vous et moi.

Ou quelqu’un le conteste-t-il ?

Si c’est le cas, je peux, debout et sans lever le ton, lui expliquer les désirs que tous les jours mon gosse, à la veille de ses 18 ans, formule avec un espoir à peine voilé : que ceux qui décident à sa place n’entrave pas son chemin, celui de l’autonomie, celui de la vie, de sa vie.

Ou quelqu’un le conteste-t-il ?

Doit-on ignorer mon enfant et tous les enfants comme mon enfant parce qu’ils ne peuvent écrire qu’à l’encre blanche le récit de leur vie ?  Ils écrivent. Et leurs mots sont beaux à qui sait les lire : n’est-ce pas là l’essentiel ?

J’invite ceux qui le voudront bien à mettre des couleurs dans leurs yeux pour apprendre à lire les mille et un mots de nos gamins devenus grands et vous verrez, comme moi, les lettres virevolter devant vos yeux et, en vous concentrant bien, comme moi, vous verrez soudainement apparaître le plus beau des mots qui soit : « liberté ».

Nos enfants ne veulent plus qu'on leur dérobe leur liberté.

Ou quelqu’un le conteste-t-il ?

 

------------------

 

affiche.jpgLe samedi 19 novembre, de 9h00 à 16h30, à l’auditoire Marcel Jenny des HUG se tiendra le 5ème colloque scientifique de l’association Autisme Genève au titre évocateur « Autisme : quel chez soi à l’âge adulte ? »

Infos et inscription: ICI

15:29 Publié dans Autisme - conférences, infos, Autisme - Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | Pin it! |

Commentaires

Les enfants n'ont pas choisi d'être exposés aux ondes électromagétiques. La non-protection de la santé des enfants et des femmes enceintes contre les ondes est une violation des droits humains. Les électrosensibles (il y a même des enfants atteints de cette intolérance) ne sont ni reconnus ni protégés.

Message envoyé au Conseiller d'Etat, Mauro Poggia :

L'autre conférence sur l'autisme - "Un autre regard" - a eu lieu à Genève le 11 novembre 2016.

Quelques présentateurs, y compris le Professeur Luc Montagnier, ont lancé un "cri d'alarme" concernant les dangers d'exposer les femmes enceintes aux ondes électromagnétqieus emises par les technologies sans fil. A la Corée du Sud, le pays le plus connecté du monde, un sur 38 enfants sont autistes.

Le lancement d'une campagne de santé publique est primordial pour sensibiliser la population sur l'utilisation plus sûre des technologies sans fil, surtout pour protéger les enfants et les femmes enceintes.

Le rayonnement non-ionisant émis par ces technologies peut favoriser ou déclencher la survenue de nombreux troubles neurologiques, immunitaires, hormonaux, cardiovasculaires, ainsi que des maladies dégénératives comme Alzheimer ou le cancer.

Les personnes souffrant d’électro-hypersensibilité (EHS) sont en constante augmentation, bien que leur situation très handicapante soit peu connue. Ces personnes sont souvent obligées de vivre recluses, fréquemment victimes de l’idée très répandue que leur problème est sans fondement.

Une campagne de sensibilisation sur ce grave problème, soutenue par la Ville de Genève, rendra un service à la société dans le cadre de la préservation de la santé.

Envoyé par un membre de l'ARA (Association Romande Alerte), ONG avec but de sensibiliser la population sur les risques des technologies sans fil
www.alerte.ch

Écrit par : Meris Michaels | 19/11/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.